Biographie Vidéos Oeuvre Graphique Oeuvre Peint Atelier à l'Abbaye Blanche Atelier dans le Saumurois Contact
Marcel Hasquin est né en 1943 à Denée-Maredsous en Belgique. Études aux Beaux-Arts. Sa vie se confond avec les expositions qu’il prépare et les moments de retraite créative qu’il se ménage. La force qui anime son œuvre est la souffrance humaine que transpose un mysticisme ancré dans la compassion. Il en donne des visions contrastées, tantôt réalistes, tantôt caricaturales ou fantastiques, mais toujours imprégnées de religiosité. La créature humaine crie son besoin de vie et de rédemption, de tendresse et d’affection, même si elle est physiquement déchirée, déformée, tourmentée. Les moments d’apaisement ou de joie sont rares, mais alors d’autant plus intenses qu’ils surprennent par des attitudes, par des sourires dont on ne sait s’ils naissent des larmes, par des yeux vrais qui ne sont pas seulement des trouées d’expression. Les êtres qui peuplent son œuvre naissent d’un enchevêtrement de lignes noires ou bleues qui déroulent peu à peu des formes humaines, des visages, des corps enveloppés de robes ou de bures. Et dans son chaos originel, l’écheveau de lignes cherche un sens, une expression qui s’exprimera par une forme. La ligne du dessin suscite des silhouettes qu’elle bride et enserre. La ligne d’Hasquin ressemble aux filets de plomb qui cerclent les figures et les représentations dans l’art du vitrail. Tout est habité par la créature humaine. il y a peu de paysages, de nature dans l’univers de Hasquin. Mais tout est rempli d’âmes, de visages. ou plutôt de masques, car Hasquin est fasciné par l’épure du visage humain. Masque réduit à une expression élémentaire des visages réalistes. Masque d’un visage défiguré, cabossé, torturé, presque toujours penché, poussé de côté, comme par une force qui l’empêcherait de faire face. Le front est chauve, une pupille qui se vrille dans d’énormes trous renvoie l’expression de peur et d’angoisse, le nez ressemble à un manche tenant ces regards, et le spectateur s’identifie à l’œuvre. Hasquin plonge ainsi ses racines dans la pensée mystique qui se nourrit de la Bible, du Moyen-Âge et du Baroque. Marcel Hasquin appelle à une méditation sur l’Amour qui métamorphose la condition humaine grâce à la compassion. C’est la dimension qui rend son art si attachant. Marcel Hasquin a exposé en Belgique, Portugal, Espagne, Italie, USA, Canada, Monaco, Autriche.
Découvrez l'univers du peintre Marcel Hasquin